17/08/2021

"Le digital permet aussi de former beaucoup plus de personnes à la fois vers le présentiel." - Jacques FROISSANT

? Le métier que vous souhaitiez exercer petit 

Agriculteur ou Marin coureur au large.

 

?Votre idée du bonheur au travail

Altaïde ;) Nous avons réussi à créer une ambiance de travail propice à la performance tout en conjuguant bienveillance, entraide, équilibre vie privée/professionnelle (le remote à la carte est inscrit dans nos gênes depuis 10 ans), partage des revenus, convivialité, cadre de travail... "Un job de rêve" dixit nos deux dernières embauchées.

 

?Si vous n’exerciez pas votre activité actuelle, quel autre job auriez-vous pu exercer ? 

Oenologue, c'est ma formation de base et le recrutement est venu un peu par hasard.

 

?La compétence que vous estimez le plus chez les autres

La curiosité

 

?Les fautes qui vous inspirent le plus d’indulgence

Celles liées à de l'impatience. Elles traduisent souvent un manque de maturité, mais sont toujours un signe de volonté d'avancer.

 

?La compétence que vous n’avez pas et que vous aimeriez développer

Mieux gérer mon emploi du temps pour faire encore plus de choses. Sinon, il y a aussi jouer de la guitare électrique comme Prince, mais j'ai vite compris que j'en étais très loin.

 

?Les mentors qui vous ont accompagnés

Je n'ai pas vraiment eu de mentor mais beaucoup de personnes m'ont inspiré en fonction des périodes. Etre curieux, lire beaucoup, aller dans des conférences, discuter avec nos clients entrepreneurs... sont des sources d'inspiration permanente.

 

?L’avenir du e-learning selon vous  

Il sera "e" bien sûr. Certains types de formation en physique en salle pendant un ou deux jours n'ont plus de sens. Le digital permet aussi de former beaucoup plus de personnes à la fois vers le présentiel. par exemple sur une entreprise de 1000 personnes combien de personnes peuvent être 2 jours en formation en présentiel par an ? Souvent à peine 20% alors que des sujets concernent tout le monde. L'e-Learning doit par contre considérablement évoluer vers de petits modules, de la gamification, et une part de webinar expert.

 

?Les tendances RH auxquelles vous croyez et pourquoi 

L'impact du COVID a mis ou remis en lumière beaucoup de sujets RH :

  • L'attention aux salariés : le rôle des RH est essentiel dans la prévention des risques, la détection des signaux faibles chez les salariés en difficulté, la sensibilisation / formation des managers à ces sujets 
  • Le remote hybride qui va devenir un standard dans beaucoup d'entreprises. Certains RH auront néanmoins à gérer un cas problématique : facile de faire du remote pour les cols blancs, quasi impossible pour les cols bleus. 
  • Le sens au travail et la Responsabilité Sociétale et Environnementale : les salariés et les candidats y sont de plus en plus sensibles jusqu'à refuser des postes parce que l'entreprise à laquelle ils postulent n'est pas convaincante sur ces sujets. 
  • Les premiers entretiens visio en recrutement : là aussi une barrière est tombée, les RH et recruteurs ont découvert l'intérêt de faire des premiers entretiens à distance (gain de temps pour le candidat et le recruteur, "voir" plus de candidats,...).

Le rôle de DRH renforcé : il est temps de sortir de la posture "direction du personnel" pour passer à la dimension humaine de la fonction. C'est à cette condition que le rôle du DRH sera central dans un CODIR.

 

?Votre devise

« Le plus beau métier, est le métier d’unir les hommes » (Antoine de Saint-Exupéry)

 

?Votre état d’esprit actuel

Optimiste comme toujours. ;)